Adresse
|
Téléphone

LES NEWS 2018 -2019

EXAMEN PASSAGE DE GRADE GANT JAUNE 13 OCTOBRE 2018 A LANESTER A PARTIR DE 8H30 - 12H

lES RESULTATS
SPORTIF
2018 56

- Champion du Monde Savate PRO : Alan Berrou du PLL Lorient
- Champion de France Elite B : Julien Faujour du PLL Lorient 
- Champion France Espoirs : Tristan Buch du Club Impact Ploeren
 
- 1/2 Finaliste du championnat France Elite A: Kevin Andreze du PLL Lorient
- 1/2 Finaliste du championnat France  Assaut : Marvin Barbarot de Lanester
- Champion France Cadet et Champion d'Europe : Erwan Rollando du club de Plescop
- Vice Champion de France Cadet: Romain Legros du club de Ploermel
 
FORMATION UC1 ANIMATEUR SAVATE BF - CQPAS

REPORTAGE ACTION EDUCATIVE MORBIHAN CD56 SBF OUEST FRANCE

La boxe, un outil éducatif auprès de jeunes en difficulté - Ploeren

samedi 05 mai 2012
Au dojo du Raquer, jeudi après-midi, lors de la séance avec les jeunes du CER : Alain Bringer, directeur du CER d'Elven, Didier Buch, formateur fédéral,  et Gérard Le Gal, président du comité savate du Morbihan.
de gauche à droite: Alain Bringer Directeur du CER, Didier Buch délégué Technique 56 Savate, Gérard Le Gal Président du Comité Dpt 56 Savate bf
Entretien
 
Didier Buch, éducateur sportif de savate boxe française, président du club de Ploeren, mène une action auprès de jeunes du Centre éducatif renforcé (CER) d'Elven.
 
Qu'est ce qui vous motive dans vos interventions ?
Je prends mon rôle particulièrement à coeur. J'aime le contact avec les jeunes en difficulté. J'ai connu leur situation dans ma jeunesse. La boxe m'a aidé à en sortir... Je pense que je peux apporter à ces jeunes, quelque chose en plus des autres activités qu'ils pratiquent au CER.
 
Quelle différence y a-t-il entre le groupe de jeunes du CER et les groupes que vous encadrez au club Impact ?
 
Les jeunes du club ont choisi la discipline et viennent aux cours pour leur plaisir. Au CER, venir à l'activité est une
obligation. Si je ne suis pas capable de les motiver, ils ne feront pas d'effort. Certains, du moins au début, cherchent le défi. Il y a dans la savate, un outil pédagogique capable de transcender la personne, lui montrer une autre voie, un moyen de canaliser une force qui bouillonne.
 
Ce sont des gosses un peu perdus. Ils ont fait des bêtises. C'est à moi de les aider dans leur recherche de limites, de repères.
Comment faites-vous respecter vos règles et vos codes ?
 
Il faut leur donner envie de venir participer à la séance. Je m'adapte en fonction de leurs attitudes. Je privilégie l'aspect ludique tout en intégrant certaines règles de la boxe. Avec eux, je suis plus éducateur qu'entraîneur... La boxe reste un outil plus qu'une finalité. A l'insertion par le sport, je préfère parler d'action éducative. Mais je sais bien que je ne résoudrai pas tous les problèmes!
Comment jugez-vous, alors, l'utilité de vos interventions ?
 
Ils savent que je suis un ancien international de boxe française... Je veux leur faire partager mon expérience. Je veux essayer de leur faire prendre conscience qu'on peut progresser, acquérir la connaissance de soi grâce à l'exigence du sport.
 
J'ai proposé au CER d'intégrer quelques jeunes dans mes cours tout public. Ça leur donne l'occasion de s'ouvrir aux autres. J'ai, au club des boxeuses de haut niveau, ils n'en reviennent pas de les voir sur le ring ! Cette expérience leur a fait, au moins, changer un peu leur regard sur les filles.